Passage des pas

Cette plage toute en douceur semble appeler l’eau à toutes les variations chromatiques du profond à la trachée de bleu et du sable clair la transparence laisse un bord tout humide où se révèle les variations de l’eau autant que de l’air mêlés, une fête des blancs les noces de l’écume solide et sévère à l’appui une ronde de fer en regard maintient loin corset et main ferme ; tentent  de détourner le regard de l’harmonie subtile parallèles les deux courbes introduisent un maintient qui laisse le dégradé en suspend ; Règle de trois implicite les sombres des trois règnes rivalisent ; Les collines au loin referment cet étau, qui libre, cède au passage des pas.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.