La force de la parole

Mais pour que la parole produise son plein effet , il faut qu’elle soit scandée rythmiquement, parce que le mouvement a besoin du rythme lui même basé sur le secret des nombres. Il faut que la parole reproduise le va et vient qui est l’essence du rythme.

Dans les chants rituel et  les formules incantatoire, la parole est donc la matérialisation de la cadence. Et si elle est considérée comme pouvant agir sur les esprits, c’est parce que son harmonie crée des mouvements, mouvements qui mobilisent des forces, ses forces agissant sur les esprits qui sont eux même des puissances d’action.

Tirant du sacré sa puissance créatrice et opératrice, la parole, selon la tradition africaine, est en rapport direct soit avec le maintient soit avec la rupture de l’harmonie, dans l’homme et dans le monde qui l’entoure.

© La parole mémoire vivante de l’Afrique, Amadou Hampate Bâ et jean Gilles Badaire (carnets de Bandiagara) ed. Fata Morgana

Publicités

2 réflexions sur « La force de la parole »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s