auto-vase_communicant/b

tentative absurde d’auto vase communicant entre deux blogs de la même personne <moi-même> comment faire sans risquer l’enfermement et l’asile ; bref je vous propose à ceux qui suivront, un parcours erratique , libre à vrai dire, entre différentes parties d’un même texte (ancien mais jamais bloguié) réparti entre les deux blogs, à lire comme bon semble – je m’étais dit que les liens pouvaient mener de parties à partie mais la technique me fait défaut – donc que la lecture se répartisse comme elle l’entend – c’est encore la meilleure façon d’auto-e vase_communiquer entre « le regard d’Orion » et « les vents de l’inspire« 


la Jocondeempêtré, noyé dans une perplexité sans fin ,

bref dans une impasse ,


il rencontre des groupes apatrides, des espèces disparues et des formules du génome non-explicites

se mêlent à :


les chants perplexes des forêt et les mentalisations des sables s’opposent aux barrages

aux pluies acides des bois-sans-soif

vodka dans le bocal et l’échelle qui mène à lEther


il rencontre des érudits se perd dans les soutes des cargos des détours,

des hommes de loi brisent la chaine du froid


comme des pics à glace ,

qui rient

qui se moquent                              un désespoir incongru,                                   qui du haut de leur boite à sardines lui vendent tous les livres                          qu’ils ont écris ou pas écris,              UTOPIA            c’est un cercle  où milles et cents visages tendent l’arc en X



AURORE boréale                        calotte glaciaire et trou d’OZONE                        boit au bol la voie lactée                anciennement tropique du Capricorne la chèvre est pixelisée et tourne le globe en ARC de cercle                          flèche feu de tout bois les empennages YA  de bambou  shinodake (篠竹?).          ethylisent


une tempête de mots  informe                     jase ,


émet  des hypothèses ,

rêve du TEMPS du Rêve

pointillise les lignes de partage

CACHE

espère ,

le signe directionnel ne prend un sens que s’il est valide, biologiquement

une SYMBIOSE


qui

exclue


ponctue



cette  mystification …



il tend l’oreille …



avoir fait tout ce chemin pour en arriver là, ces déserts , ces gouffres, ces détours empierrées, ce sable des sourires mouvants, ces orchidées écrasées,


rebelle ?,

il pose des

questions ,


on lui répond avec le vent


comme une crêpe , on le retourne ; on l’enfourne dans un chapeau à double fond, et il se gratte le menton , dubitatif

car quand même , il voit bien qu’on se fout de lui, (quand même)




Baissant les yeux il vit que l ‘autre se frottait les mains et se grattait le nez, un œil ailleurs, j’vous dirais pas où , volant entre les fils électriques qui zébraient la ville, caressant les blue jeans moulés des filles et les porte- feuilles gonflés des mercedes surgonflées ,

il se dit bon  je vois bien qu’on est en plein cauchemar et moi pendant ce temps je me fais du mouron, j’en perd mes cheveux qui zébrent la ville  caressant les blue jeans moulés des filles et les porte- feuilles prostrés des cadillacs survoltées


je prend pas le soleil et je me roule pas dans les pâquerettes,

s’en fout la vie ,

Le soleil étincelant, les girls s’habillent de leur vêtements d’ange de soie, agitent leurs popotins multicoulours, les dauphins glissent dans l’eau de l’absolu, la vie proprette cochenille continue ses ravages et le cocon cocoone, le papillon papillonne, les bourgeons bourgeonnent …


© photo Vasil Qesari

Peace ! let live  and get satisfaction (while U can ! ) whales on the beach , breathe wide while surfer bend waves , Jah !


Publicités

1 réflexion sur « auto-vase_communicant/b »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s