Nous mène aussi sur les chemins d’une vie forte, ce qui est autour les broussailles nous déchirent et nous aveugle à ce qui est beau, nous empêche de le vivre parfois !
soufflé retombé
et refroidi,
drôle
ce coup de froid ce creux du ventre,
désagréable
glacial
lui qui était si chaud
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s