Al que quiere

L’idée du poème est celle-ci:  Je me suis imaginé sous la terre, enterré en somme, mais comme toute plante est enterrée, et garde en elle la force à revenir. Le poème est le printemps, la terre qui donne naissance à une nouvelle moisson de poète parmi lesquels je pensais prendre place un jour, et je le leur dis que j’arrive bientot ; vous voyez comme j’étais ardent et passionné?

William Carlos Williams, Je voulais écrire un poème, Unes )

Photo 716

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s