inkoherrance

un rêve bizarre dont je me suis rappelé au réveil et qui m’a fait rire, il fallait trouver la clé pour sortir du blog !
j’ai rêvé que je ne trouvais plus la sortie, un dédale de mots et des phrases qui ne me concernait en rien, non , je n’en étais pas l’auteur Elles avaient un parfum étranger séduisant au premier abord mais rapidement un dégout d’aliénation vous prenait, cette suite littéraire sans queue ni sens m’exaspérait, il fallait que je sorte, de l’incohérence je cherchais à rendre au sens, mais je me rendis bien vite compte que les épluchures de mots n’étaient que les éléments d’une énigme, c’est pourquoi j’éprouvais ce malaise indéfinissable, il fallait reconstruire ces errements de post en post dans ce blog psychédélique, je me mis à ramasser dans les recoins et déchirures des phrases ce qui me semblait faire partie d’un plus vaste projet et les nouant temporairement dans ma besace continuais ma randonnée, les couloirs menaient à des sortes de chambres, ce devait être des articles, puis je me pris à penser qu’en utilisant les mots clés les serrures voilées s’ouvriraient, les flux RSS me semblaient aussi pouvoir m’être utile mais je me sentais trop malhabile dans ce courant qui me secouait, non ces flux étaient impossibles à contrôler, l’html semblait une énigme de plus, je jouai aux osselets avec les mots récoltés et tentais d’interpréter ces suites jetées par terre par le hasard, sans effet, réfléchir? utiliser la logique, je n’y arrivai pas, le cerveau qui était à l’origine de cet agrégation hétéroclite de sons et de lettres, d’arabesques et coups de tambour, de joutes verbales et photos hallucinogènes ne pouvait qu’être malade, que faire , c’est alors qu’épuisé je m’endormis ce qui eu pour effet contraire de m’éveiller, j’étais délivré.
Publicités

2 réflexions sur « inkoherrance »

  1. Le terreau des mots est toujours là ,sa renaissance exalte .
    Il ne faut pas tenir compte des flux ,ils arrivent jusqu’ici ,mais avec des fêlures donc ils se contentent d’admirer ,s’émerveiller mais ne réussissent pas trouver les mots exacts,tout simplement.

  2. Comme j’ai aimé lire cette note, me rappelant mes nuits de mots à écrire sous peine de confusion…de ce désir d’un fil liant tous les mots…
    Alors en princesse extatique que je suis devenue aujourd’hui, je me dis que c’est moi l’Ariane de mes écrits…

    Sourire Cousin Acrostiché de SiL belle manière !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s