ila

l’enfant s’éveille

il échauffe cet horizon qu’il perçoit comme une ligne

autour de lui la chaleur est comme un envoutement

les couleur lui soufflent à l’oreille comme une connivence

des vagues comme une conque brandit le son

c’est un murmure l’océan emplit les bleus rouge et ors

ample l’envie claire est brune et le corps relève le défi

le sable au risque de l’eau est-ce l’air cet essoufflement

la rive bordure verte boucle indigo de la serénité

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s