one for the road

j’avais écris deux trois mots , une pleine page en fait  c’était beau et profond , ça m’avait emporté loin ce texte , ça parlait de la renaissance et comme c’esty bon de respirer avec ses  mots à soi,  ça parlait du souffle des ancêtres sur la peau, d’un grand cataclysme et des chemins de traverse à travers les ronces pour retrouver les voix respirées et paf wordpress m’a tout foutu par terre , les mots bouffés se sont évanouis dans le néant , moi qui pensais chanter un bon blues voila que je me retrouve le cul par terre

Publicités

1 réflexion sur « one for the road »

  1. Déjà ces quelques mots-ci réconfortent. Relève-toi, les voix respirées redonnent un nouveau souffle, pour des chemins à venir,pour des matins sans brume, loin des chroniques bavardes!
    Bon dimanche Lam!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s