souffle vent

et
éloigner ramène au rivage

le vent

le vent

la nuit

l’aube

le sable

vive apaisé
la rive
et l’étoffe
survoltée

la courbe colorée sans laquelle la droite

se fige

L S 2004
Publicités

1 réflexion sur « souffle vent »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s