création?

s’agit il du monde avant la création ?

non il s’agit de la création ,

la création parce que celui qui peint s’autorise un regard grand ouvert sur ce qui s’offre à lui, il ne connait pas de borne que la pensée encage, il tente de voir , avec tout ce que cela impliqie,  le regard porte, et les sens sont en éveil en état de dialogue, la nature, la vibration de l’air tout ce qui le fait homme , c’est de cela qu’il entend témoigner, comme s’il saisissait une flute ou se mettait à chanter, le ressenti et le geste qui répond, la pensée n’a pas commencé ou elle s »‘est arrêté le temps d’une pause car c’est le geste et le moment qui sont intense

il ne s’arrête à rien , la création oeuvre , c’est ce moment de partage , de recueil , d’élancement de soi vers ,

ce qui importe c’est qu’il se sent vivant , il a besoin de la dire , il est seul et les autres regards ne viennent pas le contredire dans cet instant , imposer des limites , il est seul et ressent intensément,

c’est de cet élan, qui plus tard de questionnements en périls affutera ce qu’être humain résout, en forme

mais dans ce foisonnement et cette échappée il n’y a pas de monde qui tienne, ni avant ni après, ni monde , l’immersion est dans les sens et la pensée trace , improbable une ligne à travers des brousailles, des taches qui sont des points, des roucoulement et des suées, ricanement d’oiseau, chiures de mouches , tout indistinct est dans l’os , relie le passé au présent, sans doute pressent , mais s’élance en fuite éperdue l’espace et l’instant compressé, une ligne fuse et l’encre éclabousse, le point rythme, la couleur accorde et fusionne ,

liberté de l’en-soi à l’espace , l’ouvert de l’insaisissable recommencement

où tout se mêle ,


je récuse l’idée d’un art qui aurait des comptes à rendre , l’art pour moi est le lieu ou ce qui est humain s’exprime , s’imprime , tout cela doit tenir debout, cela peut aussi être transitoire , éphémère, instable comme une passerelle , passage qui permet la progression , et questionnement sans fin, garant de la vérité intime et de la continuité du chemin , ainsi la seule importance de la forme est de garantir l’équilibre même si le geste parfois s’incursionne dans le déséquilibre,

la création peut bien se trouver au détour du chemin, se jouer de l’improbable et éclater dans l’inattendu , suggérer des souffles et questionner

L S 2007

2 Replies to “création?”

  1. Bonsoir Lam. A mon sens, toute notre vie est justement dans l’in-ATTENDU. S’agit-il du monde avant la création ou du monde la genèse, peu importe laquelle. En l’occurrence la tienne et le regard de chacune et de chacun qui prendra le temps de poser son œil sur tes créations. Chaque œuvre d’art vaut de par ce qu’elle suggère à celui qui contemple. A trop regarder les choses, on finit par ne plus les voir, pour paraphraser Hugo. Selon Rimbaud, l’artiste est un voyant. Suivons donc le regard de ceux qui voient. Merci à toi. Ouvrons nos regards. Soyons voyants et si aveugles, caressons l’art de nos mains, nous n’en serons que plus forts d’une connaissance de l’autre. Amitiés. Chris-Tian.

  2. Oui, c’est ainsi qu’il faut le dire et le peindre. Parfois on se sent vide, en ce moment j’ai du mal à suivre les amis et à respecter la promesse que j’ai faite de rester présent tout l’été pour ceux qui sont immobilisés par la vie. Petit coup de blues réservé aux vrais amis. Bises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.