feuille à la main

Dans le grès se refléter de feuille en feuille, cette masse, accentuée par les mains, les cygnes, un raccourcis sème l’élégance

Le soir descend, le soleil prolonge l’incessant qui descend

Dans l’alcôve de la chute mon œil dans cette osmose désire l’harmonie , cette  syncope des temps

Simon Hantai-Mediales

La percussion et la précision dans la main dissimulent la pensée, la clarté exige du geste qu’il se délie,

L’effacement quand le monde  exige

L’habitude de la peau cette nuit le songe m’a mené jusqu’à toi, l’infini sans mesure, l’éclat de luire file la préhension, les mains y songent comme une glaise un rocher.

About these ads

Une réflexion sur “feuille à la main”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s